3 questions à Véronique Hucault, déléguée générale de l’ARIA Nouvelle-Aquitaine


Depuis plusieurs mois, avec l’ARIA Nouvelle-Aquitaine, nous menons des audits dans les entreprises de l’agro-alimentaire afin de les accompagner dans l’organisation de visites de leur usine de production : analyse des pratiques existantes, identification des points forts et faibles des démarches en place et recommandations pour optimiser et développer l’accueil des publics. Véronique Hucault, Déléguée générale de l’ARIA Nouvelle-Aquitaine nous explique en quoi la visite d’entreprises est un enjeu pour les industries de l’agro-alimentaire.

Qu’est ce que l’ARIA Nouvelle-Aquitaine ? quelles sont ses missions ?

Véronique Hucault, Déléguée générale de l’ARIA Nouvelle-Aquitaine

L’ARIA Nouvelle-Aquitaine – Association Régionale des Industries Alimentaires – est l’organisme professionnel représentant l’ensemble des industriels du secteur agroalimentaire régional. A ce titre, elle est l’interlocuteur des pouvoirs publics et défend les intérêts des entreprises. Et, au-delà de cette mission de porte paroles des IAA, nous les accompagnons dans leur développement. Par exemple, nous mettons à leur disposition un service de veille personnalisée, nous animons un Club qualité, facilitons les relations des industries alimentaires avec les distributeurs. Enfin, notre réseau d’entreprises permet à nos adhérents d’échanger sur leurs préoccupations et leurs bonnes pratiques.

Quels sont les enjeux auxquels doivent faire face les industries de l’agro-alimentaire ? Quelle place pour les visites d’entreprises ?

 Les enjeux sont nombreux. Au delà du perfectionnement continu de nos process industriels et de l’adaptation à un environnement commercial très instable, le secteur agroalimentaire souffre d’un déficit d’image auprès du grand public. Pourtant nos entreprises sont détentrices de savoir-faire, parfois depuis des décennies, et ont su, tout en préservant ces savoir-faire, moderniser leur production. La technicité de nos métiers est indéniable.

Ouvrir ses portes, c’est aller à la rencontre du grand public et développer une communication par l’action. Pour gagner la confiance et la fidélité de nos collaborateurs comme de nos consommateurs, il faut savoir être transparent.

Comment accompagnez-vous vos adhérents dans ce sens et quels sont les objectifs des ateliers et audits que vous avez mis en place avec COM&VISIT ?

L’action mise en place avec COM&VISIT consiste à sensibiliser les industries sur leur potentiel de visite économique. Si l’objectif collectif est d’améliorer l’attractivité du secteur, les entreprises peuvent avoir des problématiques qui leur sont propres et qui nécessitent un accompagnement individuel.

L’équipe de COM&VISIT vient alors diagnostiquer les pratiques en place et leur conseille des pistes d’amélioration en terme d’organisation interne, de messages clés à privilégier, de parcours de visite ou encore de marketing de l’offre. Cette action est très accessible pour les industries puisque nous bénéficions d’une aide significative de l’Etat.